Bonnes pratiques

Les BPW Switzerland se sont adressées aux 35 plus grandes administrations de Suisse et à 300 entreprises de l'informatique et de la construction pour collecter de bonnes pratiques en matière d'égalité des salaires entre femmes et hommes. Découvrez les bonnes pratiques!

Réponse aux interpellations parlementaires

Dans le cadre de l'Equal Pay Day sur plus d'égalité dans les marchés publics, deux interpellations parlementaires ont été déposées dans les Cantons de Soleure et du Tessin.

Le Canton de Soleure répond à la parlementaire Anita Panzer
Article de la Solothurner Zeitung qui résume la discussion politique.

Le Canton du Tessin répond à l'interpellation de 15 politiciennes

Commentaire des BPW Switzerland

Dans le cadre de l'Equal Pay Day 2014 sur plus d'égalité dans les marchés publics, les BPW Switzerland ont écrit aux administrations et entreprises pour collecter leurs bonnes pratiques. 30% des administrations et 0,3% des entreprises ont répondu, ce qui témoigne de la préoccupation des administrations publiques et de l'indifférence des entreprises sur cette question.

Pour les BPW, la meilleure pratique est celle qui se fonde, non sur une déclaration d'intention du type "oui, nous respectons la Loi sur l'égalité", mais sur une évaluation chiffrée des écarts salariaux, avec notamment le logiciel gratuit Logib. La pratique du Canton de Berne est à ce titre tout à fait remarquable et devrait être plus largement pratiquée.

Egalité des salaires aussi sur le marché public suisse

Les institutions publiques suisses émettent des appels d'offre pour un montant annuel de 34 milliards de francs. Les dépenses se répartissent ainsi: 20% pour la Confédération, 38% pour les cantons et 42% pour les communes. Le marché public suisse est estimé à 8% du PIB*. 

La loi fédérale (Art. 8, alinea 1, lettre c) et l'accord intercantonal (Art. 11, lettre f) sur les marchés publics stipulent que l'égalité des salaires entre femmes et hommes doit être effective dans les entreprises soumissionnaires. Dans les faits, les administrations adjudicatrices et les entreprises soumissionnaires se contentent d'une déclaration de principe de respect de l'égalité. 

Or, l'écart de salaires entre femmes et hommes en Suisse étant de 18,4%, les Business and Professional Women (BPW) Switzerland appellent, en 2014, à plus de transparence dans les marchés publics. 

Elles invitent administrations adjudicatrices et les entreprises soumissionnaires à dépasser la déclaration de principe pour aller vers l'autoévaluation volontaire. Car les outils, pour les entreprises de plus de 50 employé-e-s,  existent : autoévaluation de la pratique salariale avec le logiciel gratuit Logib, certification Equal Salary notamment. Découvrez les bonnes pratiques ! et la revue de presse.

*Sources : Centre de compétence des marchés publics CCMP. 

 

Equal Pay Day 2016:

Simonetta Sommaruga, Conseillère fédérale

"Le processus d'égalité des chances n'est de loin pas terminé." Plus...

 ................................................

Autres citations 

Alliance interpartis de femmes politiques

 

SVA | ASFDU | ASL | ASA